La Chirurgie Maxillo-Faciale est une spécialité chirurgicale peu connue du grand public mais, plus surprenant, également mal connue dans le monde médical. C'est une discipline qui s'est développée après la Première Guerre Mondiale, alors qu'il fallait prendre en charge de nombreux soldats mutilés du visage baptisés "les Gueules Cassées". Auparavant, tous ces blessés de guerre mourraient sur les champs de bataille, faute de soin, d'antibiotique et de chirurgien capable de faire autre chose que d'amputer les membres blessés, mais les progrès de la médecine allaient permettre la survie de nombreux mutilés en tout genre ! Les siècles précédents, certains chirurgiens opéraient déjà quelques malformations néonatales, notamment les fentes faciales ou " bec de lièvre" et quelques nez disgracieux ou autres prognathes, mais cela restait très épisodique, voire épique, car le plus souvent sans véritable anesthésie et à la merci de la moindre infection ! Il faut attendre les progrès de l'anesthésie et de la réanimation  dans la seconde moitié du XXème siècle pour voir le développement de la chirurgie dans son ensemble et attendre les années 1970-80 pour la chirurgie maxillo-faciale : d'abord surtout réparatrice, elle est devenue plastique, pour finalement laisser grandir en son sein une nouvelle spécialité qui allait bientôt attirer vers elle tous les regards : La Chirurgie Esthétique
Chirurgie Maxillo-Faciale Des “Gueules cassées” à la greffe de visage.  
Dans la plupart des CHU de France, la Chirugie Maxillo-Faciale et la Chirurgie Esthétique ne forment qu'un seul et même service. La miniaturisation du matériel d'ostéosynthèse (plaques et vis), les progrès en micro-chirurgie, les études sur les lambeaux musculaires et cutanés ont permis aux chirurgiens maxillo-faciaux d'avancer à pas de géant en seulement deux à trois décennies,  pour dernièrement franchir une étape impensable il y a encore quelques années : une greffe de visage ! C'est une véritable révolution dans l'histoire de la chirurgie maxillo-faciale et dans le monde médical : pensez aux "Gueules Cassées", jeunes gens qui étaient défigurés à jamais, pensez à l'espoir que représente cette greffe pour les brûlés du visage, pour les personnes souffrant d'important cancer du visage, les victimes d'accidents du travail ou domestiques dont la vie sociale et affective devient brusquement un cauchemar parce que l'on ne peut pas vivre sans visage ! Et au milieu du visage, au centre des maxillaires, il y a la bouche : quand un chirurgien maxillo-facial reconstruit un polytraumatisé de la face, il commence par les dents, retrouver l'occlusion dentaire, comme le fait le paléontologue quand il retrouve les puzzles osseux d'une espèce disparue. La chirurgie maxillo-faciale vient de la stomatologie (spécialité qui s'occupe des problèmes de bouche) et c'est important car vous ne pourrez jamais avoir un bon résultat pour un lifting ou pour repulper des lèvres par exemple, s'il n'y a pas un bon soutien dentaire ou une déformation osseuse sous-jacente... C'est le domaine du chirurgien maxillo-facial ! Enfin, ces dix dernières années ont été riches en innovation pour parfaire ou remplacer l'acte chirurgical : la Toxine Botulique s'est démocratisée, l'utilisation de l'Acide Hyaluronique  a littéralement  explosé, les Lasers ont trouvé de multiples nouvelles applications, la Radiofréquence et la Photothérapie LED s'imposent peu à peu... Chirurgien Maxillo-Facial : Embellir un visage, redonner le sourire, un métier passionnant !
Tel. :  04 76 31 18 96  / 06 61 41 88 90
Clinique de Chartreuse
Centre Laser Esthétique  Médical & Chirurgical     6 avenue des Frères Tardy, Voiron (Isère)
Plan d’accès
Stationnement aisé Parking Gare et Parking des Tisserands
 Docteur Jean-Marc Binnert
Madame Nathalie Bozon
Centre Laser Esthétique Médical et Chirurgical “Le Centre Gare” 1er étage 6, avenue Léon et Joanny Tardy 38500 Voiron
La Chirurgie Maxillo-Faciale est une spécialité chirurgicale peu connue du grand public mais, plus surprenant, également mal connue dans le monde médical. C'est une discipline qui s'est développée après la Première Guerre Mondiale, alors qu'il fallait prendre en charge de nombreux soldats mutilés du visage baptisés "les Gueules Cassées". Auparavant, tous ces blessés de guerre mourraient sur les champs de bataille, faute de soin, d'antibiotique et de chirurgien capable de faire autre chose que d'amputer les membres blessés, mais les progrès de la médecine allaient permettre la survie de nombreux mutilés en tout genre ! Les siècles précédents, certains chirurgiens opéraient déjà quelques malformations néonatales, notamment les fentes faciales ou " bec de lièvre" et quelques nez disgracieux ou autres prognathes, mais cela restait très épisodique, voire épique, car le plus souvent sans véritable anesthésie et à la merci de la moindre infection ! Il faut attendre les progrès de l'anesthésie et de la réanimation  dans la seconde moitié du XXème siècle pour voir le développement de la chirurgie dans son ensemble et attendre les années 1970-80 pour la chirurgie maxillo-faciale : d'abord surtout réparatrice, elle est devenue plastique, pour finalement laisser grandir en son sein une nouvelle spécialité qui allait bientôt attirer vers elle tous les regards : La Chirurgie Esthétique
Chirurgie Maxillo-Faciale Des “Gueules cassées” à la greffe de visage.  
Dans la plupart des CHU de France, la Chirugie Maxillo- Faciale et la Chirurgie Esthétique ne forment qu'un seul et même service. La miniaturisation du matériel d'ostéosynthèse (plaques et vis), les progrès en micro- chirurgie, les études sur les lambeaux musculaires et cutanés ont permis aux chirurgiens maxillo-faciaux d'avancer à pas de géant en seulement deux à trois décennies,  pour dernièrement franchir une étape impensable il y a encore quelques années : une greffe de visage ! C'est une véritable révolution dans l'histoire de la chirurgie maxillo-faciale et dans le monde médical : pensez aux "Gueules Cassées", jeunes gens qui étaient défigurés à jamais, pensez à l'espoir que représente cette greffe pour les brûlés du visage, pour les personnes souffrant d'important cancer du visage, les victimes d'accidents du travail ou domestiques dont la vie sociale et affective devient brusquement un cauchemar parce que l'on ne peut pas vivre sans visage ! Et au milieu du visage, au centre des maxillaires, il y a la bouche : quand un chirurgien maxillo-facial reconstruit un polytraumatisé de la face, il commence par les dents, retrouver l'occlusion dentaire, comme le fait le paléontologue quand il retrouve les puzzles osseux d'une espèce disparue. La chirurgie maxillo-faciale vient de la stomatologie (spécialité qui s'occupe des problèmes de bouche) et c'est important car vous ne pourrez jamais avoir un bon résultat pour un lifting ou pour repulper des lèvres par exemple, s'il n'y a pas un bon soutien dentaire ou une déformation osseuse sous-jacente... C'est le domaine du chirurgien maxillo-facial ! Enfin, ces dix dernières années ont été riches en innovation pour parfaire ou remplacer l'acte chirurgical : la Toxine Botulique s'est démocratisée, l'utilisation de l'Acide Hyaluronique  a littéralement  explosé, les Lasers ont trouvé de multiples nouvelles applications, la Radiofréquence et la Photothérapie LED s'imposent peu à peu... Chirurgien Maxillo-Facial : Embellir un visage, redonner le sourire, un métier passionnant !
Tel. :  04 76 31 18 96  / 06 61 41 88 90
Centre Laser Esthétique   Médical & Chirurgical  6 avenue des Frères Tardy, Voiron (Isère)
“Le Centre Gare”, 1er étage
Médecine Ésthétique
Chirurgie Ésthétique
Sélectionnez
Sélectionnez